mardi 7 avril 2009

Un gigot d'agneau de 7h, oui mais aux épices et aux fruits secs!


Si classiquement le gigot de 7 heures se cuisine au vin blanc avec carottes et tomates, voici aujourd'hui une version revisitée façon tajine. Le plat se compose alors des plus belles épices et devient pour l'occasion sucré-salé. La cuisson longue durée à température modérée confère à l'agneau un moelleux incomparable, la viande est confite, très parfumée et se déguste à la cuillère...
Une facilité déconcertante et très peu de préparation pour une merveille appréciée même par les réfractaires à l'agneau!

Ingrédients pour environ 8 gourmands:
- un gigot d'agneau
- 2 gros oignons
- 8 échalotes
- 2 gousses d'ail
- 150 g de pruneaux dénoyautés
- 125 g d'abricots secs dénoyautés
- 50 cl de bouillon
- 50 cl de vin rouge
- une cuillère à soupe rase de miel
- une feuille de laurier
- un bâton de cannelle
- 5 pincées de poivre
- 2 cuillères à café pleines de cumin en poudre
- 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre
- 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
- une dose de safran


Préparation:

Préchauffer le four à 120°C soit T4.
Hacher les oignons, peler les gousses d'ail ainsi que les échalotes.
Mettre les oignons dans le fond de la cocotte, déposer le gigot dessus et disposer tout autour les pruneaux, les abricots, les gousses d'ail et les échalotes. Ajouter le miel et toutes les épices puis mouiller avec le vin et le bouillon.
Couvrir et enfourner pour 7 heures.
Servir le gigot avec échalotes, pruneaux et abricots confits, le tout éventuellement parsemé de quelques amandes effilées et accompagné de semoule.

Notes: Arroser la viande plusieurs fois en cours de cuisson et surveiller le niveau de liquide, ajouter si besoin un peu d'eau.
Rectifier l'assaisonnement en sel à la fin de la cuisson, moi je n'ai pas eu besoin de saler mais cela va dépendre du type de bouillon employé.

11 commentaires:

Lydia a dit…

Cette recette me plaît beaucoup!La cuisson basse température aux épices et fruits secs,j'imagine les saveurs que ce plat doit dégager.

Miette a dit…

Mmmh... Ce plat est un délice ! J'aime beaucoup l'association de saveurs que tu proposes !

Bises,

Miette

Alhya a dit…

ahhh, le gigot de 7 heures! j'ai tenté l'an passé, tous mes proches en ont encore un souvenir ému! et cette version sucrée salée a de quoi me titiller!

Karine a dit…

Oh là là, merci la note d'électricité !!!! Mais en même temps si c'est bon, ça vaut le coup de le faire lol ;)
Je trouve que les fruits secs se marient très bien avec les viandes :o)
Bonne journée

LILIBOX a dit…

j'adore ce genre de recette en cuisson lente et sucré salé.
Bravo pour ton blog, agréable et sobre, bourrée de recettes à tester .

Minet a dit…

Je voudrais juste savoir pour combien de personne est ta recette. J'ai un dîner de 10 personne et cette recette me paraît idéal! merci!!

Anonyme a dit…

l'idee des épices est bien mais trop de liquide le resultat est décevant la viande est bouillie avec trop de jus et non confite comme je l aurais voulu

lectureamivoix.overblog.com a dit…

Comme je suis une lève-tôt je l'ai réalisé mercredi pour des amis que nous recevions pour déjeûner. J'ai suivi votre recette pratiquement à la lettre sauf que j'ai utilisé du
Rivesaltes à la place du vin rouge.
L'agneau était confit, parfumé à souhait et très goûteux. Bref,tout le monde s'est régalé. Un grand merci pour cette belle recette qui nous a procuré un joli moment de convivialité.

christine a dit…

cette recette m'avait l'air super alors j'ai essayé pour le reveillon de demain. mon agneau vient d'être enfourné. je vous dirais comment il était demain. merci pour cette recette.

Anonyme a dit…

Décevant, trop de liquide, viande bouillie. Prévoir beaucoup moins de bouillon et de vin; et un seul oignon.

Armand a dit…

Une recette délicieuse mais attention dans une cocotte (type Staub, Le Creuset ou Römertopf) il faut mettre beaucoup moins de liquide sinon le gigot sera inéluctablement bouilli.
C'est pourquoi je recommande de mettre 5cl de bouillon et 5 cl de vin rouge. Si néanmoins le gigot baigne dans le liquide deux heures après le début de la cuisson, n’hésitez pas à le retirer.

amitiés gastronomiques

 
Compteur de visiteurs en lignes